Les meilleures marques...
Découvrir

Entretien avec Margaret de Heinrich, fondatrice d’Omorovicza

Entretien avec Margaret de Heinrich, fondatrice d’Omorovicza

Margaret de Heinrich est sans aucun doute l’une des femmes les plus glamours que nous avons eu le plaisir de rencontrer. De plus, sa gentillesse et intelligence la rend une femme d’affaires accomplie. Margaret est à la tête d’Omorovicza, il n’est donc pas étonnant que la marque de luxe hongroise soit devenue l’une des premières compagnies dans le secteur de soins de beauté.

Cette année, pour célébrer la Journée de la Femme, les femmes puissantes et les droits de la femme, nous nous tournons vers la fondatrice inspirante d’Omorovicza. Chez Lookfantastic, nous croyons en l’importance d’habiliter les femmes dans le monde de l’entreprise. Donc dans cet article, Margaret de Heinrich révèle ses défis, ses réussites et ce qui veut dire, selon elle, « d’être femme ».

Q: Comment avez-vous lancé votre carrière dans le secteur de la beauté ?

R : Bien qu’il semble un cliché, j’habitais dans un appartement en sous-sol à Budapest. Mon mari et moi, nous rêvions de lancer une entreprise familiale.  J’avoue que nous étions naïfs par rapport aux défis auxquels nous aurions dû faire face.  Cependant, nous restions persévérants et surtout enthousiastes. Heureusement, nous avons réussi. Il faut rester tenace (avec un peu de magie !) afin d’avoir du succès dans ce secteur.

Q: Quelle était l’inspiration de créer votre marque ?

R : Au début de notre relation, Stephen et moi nous passions plein de temps aux eaux minérales chaudes à Budapest – en particulier les thermes construits par sa famille il y a des siècles. J’étais enchantée par l’histoire des eaux thermales. Par exemple, les blessures des soldats romains qui guérissaient très rapidement lorsqu’ils traversaient les sources chaudes.  En plus de ces histoires envoûtantes, je ne pouvais pas résister à rentrer dans les eaux minérales grâce à l’effet sur ma peau. Un vrai miracle. Ce sens d’émerveillement, la croyance en les pouvoirs de guérison ainsi que le patrimoine de la famille Omorovicza nous ont amenés à lancer Omorovicza.

margaret et son mari, omorovicza

Q:Selon vous, quel est le meilleur moyen de bien commencer la journée?

R: Je me détends en méditant. Prendre du temps pour libérer l’esprit m’aide énormément à bien commencer la journée sur une note productive.

Q : Quel était le moment déterminant de votre carrière?

Je dirais deux choses – tous les deux dépendaient de la chance ! Le premier : recevoir un appel inattendu pour aller en Hongrie pour être diplomate. Le deuxième : rencontrer mon mari à Budapest.

Q: Quels conseils avez-vous pour des femmes en début d’emploi?

R : Je m’inquiétais beaucoup quand je cherchais du travail après avoir terminé mes études. J’avais envie de découvrir mon « vrai » caractère et quel chemin à poursuivre. À la réflexion, ma position n’a rien à voir avec mes soucis du passé. Et j’adore. Mes conseils seront de ne pas tomber dans le piège de vous percevoir de manière fixée. Par contre, essayez de quitter votre zone de confort chaque jour. Vivez spontanément. Élargissez vos horizons – soit avec des cours de musique ou d’art, soit avec des voyages. Ceci peut être le secret essentiel du bonheur et d’une vie mémorable.

budapest

Q : Avez-vous des projets en cours ?

R : Nous avons plein de projets intéressants en cours. Je préférerais à dévoiler nos projets quand ils seront réalisés au lieu de les partager à l’avance (je suis plutôt superstitieuse !)

Q: Selon vous, quel est le meilleur côté d’être femme ?

R : Il y a tant d’options mais j’adore surtout le sens de solidarité féminine – le soutien mutuel en groupe.

Q: Quelles femmes vous-inspirent ?

R : Aung Sang Suu Kyi, Florence Nightingale, JK Rowling, Rosa Parks…la liste est sans fin.

Pour savoir plus de la marque Omorovicza, trouvez nos articles ici.

 



Holly

Holly

Rédactrice Beauté

Nouvelle dans l’équipe de Lookfantastic France, j'ai hâte de partager ma passion pour les cosmétiques haut de gamme avec vous. J’ai habité en France et à Barcelone, ce qui a fait grandir ma passion pour les voyages et la découverte de nouvelles cultures. Quand je ne suis pas au travaille, je me détends en lisant, cuisinant et en passant du temps avec mes proches.